Rubans du Patrimoine : la 15ème édition se termine et laisse place à la 16ème !

Publié le par Le Barde

La 15ème édition du concours "les rubans du Patrimoine" s'est clôturée par la cérémonie de remise des prix nationaux mercredi 30 septembre à la FFB (Fédération Française du Bâtiment).

Les maires de La Cavalerie (Aveyron), Avrillé (Maine-et-Loire), Nancy (Meurthe-et-Moselle), Saint-Pantaléon de Lapleau (Corrèze) et La Charité-sur-Loire (Nièvre) ont reçu les prix nationaux des présidents des quatre partenaires : l'Association des Maires de France, Dexia Crédit Local, la Fondation du Patrimoine et la Fédération Française du Bâtiment.

Cette cérémonie a également été l'occasion de lancer l'édition 2010 de ce concours dont le but est de récompenser des communes et structures intercommunales ayant réalisé des opérations de rénovation ou de mise en valeur de leur patrimoine bâti.

Les dossiers de candidature, téléchargeables sur www.batiportail.com (rubrique les rubans du Patrimoine), devront être déposés au plus tard le 30 janvier 2010.


Source LE MONITEUR.FR


Photo Ville de La Cavalerie

Commune de moins de 3 500 habitants : LA CAVALERIE (Aveyron) région Midi-Pyrénées - pour la restauration de l'enceinte templière et du chemin de ronde.

Située au nord du plateau du Larzac, La Cavalerie a été créée au XIIe siècle par les Templiers de la commanderie de Sainte-Eulalie, installés sur le plateau du Larzac dès 1152 ("Cavalaria" en occitan désigne les chevaliers du Temple). L'église Sainte-Marie était incluse dans la "maison" des Templiers de Sainte-Eulalie à La Cavalerie. En 1997 débutent les travaux de restauration qui se poursuivront sans discontinuer pendant 12 ans. Les remparts sont reconstitués à l'identique et les tours réhabilitées. La Cavalerie, qui fait partie des quatre cités templières et hospitalières du Larzac, accède ainsi au projet "grands sites" de Midi-Pyrénées.


Photo Ville d'Avrillé

Commune entre 3 500 et 20 000 habitants : AVRILLÉ (Maine-et-Loire) région Pays-de-la-Loire - pour la restauration du château de la Perrière.

Ce château, classé Monument Historique en 1983, est un des plus importants édifices construits en Anjou au XVIIe. En 1699, se termine d'agrandissement de cette demeure pour lui donner son aspect actuel. En 1982, les bâtiments sont dans un grand état de délabrement et bénéficient de travaux pour les mettre dans l'urgence hors d'eau. Ce n'est qu'en 2002 que le choix de la restauration est fait. Toutes les parties nobles ont été réhabilitées à l'identique (boiseries, dallages, tapisseries, peintures, etc.) Le château entame aujourd'hui une nouvelle vie digne de son histoire. Les locaux du golf public, créé en 1988, ont été réaménagés dans l'aile dite des communs, permettant ainsi un fonctionnement totalement indépendant. Au premier étage se trouvent deux salles et un office proposés à la location. Le corps principal du château est réservé à l'activité restauration, réception et séminaire. Il est constitué de grandes salles et de salons de caractères.


Photo Ville de Nancy

Commune de plus de 20 000 habitants : NANCY (Meurthe-et-Moselle) région Lorraine - pour la restauration de l'église Notre-Dame de Bonsecours.

Chef d'oeuvre du baroque et subtil mélange d'influences européennes, cette chapelle funéraire fut érigée entre 1738 et 1741, à la demande de Stanislas, ancien roi de Pologne, duc de Lorraine et de Bar.

L'opération de restauration a consisté à nettoyer la voûte, consolider la couche picturale, colmater les fissures et retendre les décors. Le dessin du garde-corps XIXe de la galerie a été simplifié et les verrières hautes de la nef restaurées. Les élévations ont été nettoyées, la peinture noire de la frise a été supprimée et un décor en faux marbre gris a ainsi été découvert. L'ornementation a été redorée à la feuille d'or comme le décor des grilles de la tribune et de la clôture du choeur. Le sol en marbre, en damier noir et blanc et motifs ornementaux, date du XIXe.


Photo Crédits : Dacosta-Guesdes

Prix spécial du Jury : SAINT-PANTALÉON DE LAPLEAU (Corrèze) région Limousin - pour la restauration et sauvegarde du prieuré.

Le prieuré, communément nommé "la Vieille église", a été construit dans la seconde moitié du 12ème siècle sur un piton rocheux. L'accès y est seulement possible par l'amont de l'éperon, au nord. Détruite par un incendie en 1462, sa reconstruction s'est faite en deux temps, en 1625 et au 19ème siècle.

Cette église, après avoir traversé différentes péripéties entre le XIe et le XIXe, perdit son statut de lieu de culte en 1883. L'édifice finit à l'état de ruine suite à un incendie vers 1920 et la récupération des matériaux pour d'autres constructions. Les vestiges sont classés au titre des Monuments Historiques depuis 1963.

Après des fouilles entreprises en 2006 et 2007, la restauration est lancée. Il a fallu remplacer les maçonneries manquantes, poser des menuiseries neuves et restaurer la charpente en chêne couverte en bardeaux de châtaignier (20 000 bardeaux et 40 000 pointes ont été nécessaires).


Photo Crédits : Al Nadaf

Mention spéciale du Jury : LA CHARITÉ-SUR-LOIRE (Nièvre) région Bourgogne - pour la restauration du prieuré clunisien de La Charité.

Le prieuré, fondé en 1059 par le puissant ordre de Cluny, est le noyau autour duquel la ville va se développer. Au XIIe siècle, l'église Notre-Dame est la deuxième plus grande église de la chrétienté après Cluny. La Guerre de Cent ans, puis les Guerres de religion vont peu à peu affaiblir la cité. En 1559, un gigantesque incendie va précipiter la ruine du monastère, ravageant la totalité de la nef, une grande partie du prieuré et de la ville. D'importants chantiers aux XVIIe et XVIIIe siècles contribuent à la renaissance de la ville et du prieuré, la nef est reconstruite sur 4 travées au lieu des 10 d'origine.

Le prieuré clunisien de La Charité-sur-Loire est depuis 2001 l'un des plus grands chantiers de restauration de Bourgogne. En 2003, le jardin des bénédictins et l'église Saint-Laurent sont les premiers à être mis en valeur, la salle capitulaire et une galerie du cloître sont inaugurées en janvier 2008.

Publié dans La Gazette...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les secrets de l'ourobos 04/02/2011 14:01



C'est avec le soleil de Seyssel que je rends visite à ton blog



Les secrets de l'ourobos 04/02/2011 13:52



C'est avec le soleil de Seyssel que je rends visite à ton blog